COMMENT METTRE KO UN AGRESSEUR  ?

Dans cet article, j’aimerais vous apprendre comment mettre KO un agresseur. Mais avant cela, je t’invite à télécharger ton cadeau gratuit situé sur cette page ainsi qu’à cliquer sur le bouton « J’aime » pour t’abonner à la page de Krav Maga Golbey Vosges et rejoindre des pratiquants de krav maga membres de la communauté Krav Maga Golbey Vosges de Facebook.

Dans cet article, j’aimerais vous expliquer comment mettre KO un adversaire dans la rue. La première chose que j’aimerais voir avec vous, c’est qu’est-ce que cela veut dire mettre KO un adversaire ? On peut le prendre dans un premier temps sur mettre hors d’état de nuire un adversaire. Dans ce sens, il y a deux façons pour mettre hors d’état de nuire un adversaire. La première façon, c’est mentalement. La seconde façon, c’est physiquement.

Cela veut dire quoi mentalement ? Cela veut dire que votre attitude ne donne pas envie à l’adversaire de continuer à combattre. Cela veut dire quoi ? Soit, il s’excuse et il s’en va. Soit, il prend la fuite, mais en gros, cela se passe dans les ressources mentales. Je regarderai dans une autre vidéo sur les façons de faire pour mettre hors d’état de nuire mentalement un adversaire. Dans cette vidéo, on va s’intéresser à la partie physique.

Pour la partie physique, il y a plusieurs choix encore une fois. Il y a une incapacité de continuer à combattre. C’est-à-dire que si je brise un genou à mon adversaire, il est incapable de continuer à combattre. La question, c’est est-ce qu’il est KO ou non ? Il n’est pas KO, il serait injuste incapable de continuer à combattre. On pourrait appeler cela « KO technique ». Si je frappe dans ses parties génitales très fort, il est aussi incapable de continuer à combattre. Là, je vais m’intéresser spécifiquement au KO. C’est-à-dire qu’il n’y’a plus de son, plus d’image.

Donc, comment cela se passe pour mettre KO un adversaire. Si par exemple j’ai Tony avec moi,  si tu veux avancer un petit peu. La zone principale qui va vous intéresser, cela va être le visage. Donc, c’est cette partie-là. Pour pouvoir mettre KO un adversaire, il va falloir frapper au visage. Encore une fois, je vous ai dit : il y a d’autres endroits, il y a le foie, il y a les genoux, il y a les parties génitales. On verra cela dans une autre vidéo, là c’est vraiment le visage.

Et la deuxième chose à comprendre, au niveau du visage, vous allez principalement vous intéresser à la mâchoire, à toute cette partie-là. Il y a plusieurs directions d’attaque. On a cinq plus une direction d’attaque. Les directions principales qui vont nous intéresser pour pouvoir mettre KO sont les directions qui sont sur un plan horizontal. C’est-à-dire que toutes les frappes qui vont arriver ici sur le côté de la mâchoire et qui vont faire tourner la tête dans un sens ou qui vont faire tourner la tête dans l’autre sens vont provoquer le KO.

C’est-à-dire qu’on va faire tourner la tête de façon assez rapide. Les yeux vont devoir analyser une masse très importante d’images et du coup, ce sera trop pour le cerveau qui va préférer se mettre en mode off et arrêter de travailler pendant un certain temps plutôt que de continuer à fonctionner. Les attaques qui sont situées dans un plan de l’arrière vers l’avant, postéro-antérieur, cela va frapper ici.

Cela va plus créer des dégâts que des KO. Cela veut dire qu’on pourrait peut-être avoir un traumatisme crânien, du fait que le cerveau va bouger dans la boîte crânienne, va taper dans l’arrière du crâne et va créer le traumatisme crânien, même si c’est un coup qui est mis devant.  Cela ne va pas créer le KO, cela va créer d’autres types de traumatisme. Encore une fois, l’objectif de cette vidéo, c’est comment mettre KO.

Donc, on a des frappes circulaires, on sait maintenant où frapper. La troisième chose, c’est comment frapper ? Parmi ces frappes, une des façons de faire qui est assez efficace et où vous n’allez pas prendre trop de risques, c’est par exemple utiliser les paumes de main dans des formes circulaires. Si jamais je demande à Tony la patte d’ours ici, cela représente son visage, je suis dans les positions semi-actives, ou on pourrait faire en position de garde. Mais si on est vraiment dans la rue, on est en position semi-active et on va frapper de la façon suivante.

Donc, je vais mettre une claque. Je vais utiliser la paume de main. Si j’utilise ton visage, je vais utiliser la paume de main pour pouvoir frapper et engager la tête vers une rotation. Parfois, ce n’est pas vraiment le crochet avec tous les mouvements précis, c’est-à-dire le coude haut, etc., parce qu’on est en situation où le conflit commence à monter. On n’est pas vraiment en position de garde. Du coup, si je frappe ici, vous voyez mon coude est en bas, cela va passer. Il ne faut pas de force pour pouvoir créer un KO.

S’il n’est pas prêt pour le KO, c’est-à-dire s’il est un peu détendu ou si on est juste en situation, ou cela commence à rentrer en conflit, il n’y a pas besoin de beaucoup de force. C’est plus de la surprise et la rotation de la tête qui va engager le KO. Vous n’avez pas besoin de prendre une énorme amplitude pour pouvoir frapper. Les frappes que j’ai démontrées sur la patte d’ours suffisent amplement.

La deuxième possibilité, c’est le crochet. Du coup, ce sera plus en position de combat où vous êtes ici. Et là, on le voit très bien en boxe. C’est ce système-là. Encore une fois, là on est sur un vrai crochet. Il y a le coup d’en haut. Il y a la position du point. Vous pouvez avoir le poing un peu plus tourné, un peu moins tourner. Ce qui est extrêmement important et c’est pour cela que le montre en deuxième parce qu’il y a plus de risque, c’est de taper avec ces deux parties-là.

Si vous tapez avec ces deux parties-là, donc les têtes de méthane numéro 4 et 5, vous risquez de vous blesser. Avec ces deux-là, vous risquez aussi de vous blesser, mais un peu moins parce qu’elles sont plus dures et plus grosses. La paume de main, on enlève directement les os. Donc, il y a moins de chances de se blesser.

La troisième option, c’est taper en marteau donc du coup en revers. Si jamais j’utilise cette patte d’ours, ce serait plutôt dans ces positions. Donc pourquoi est-ce que vous vous retrouvez dans ces positions ? Est-ce que l’agresseur est ici. Moi, je suis calme. Je suis à un bar, ou je suis à un distributeur de billets. J’arrive, le fait de frapper en première attaque ici, c’est-à-dire que normalement c’est sur la pointe du menton, vous avez de bonnes chances d’engager un KO sur une première frappe. Cela veut dire : une frappe, un KO ; fin du combat.

Ensuite, vous avez aussi les frappes circulaires avec les coudes. En gros, vous avez toutes les frappes circulaires dans un sens comme dans l’autre. C’est-à-dire que s’il me présente cette patte d’ours et qu’il est un peu plus proche, frappez ici avec le coude. Si jamais je suis de face et je suis dans ces positions, frappez ici avec le coude. Il y a énormément de chances de provoquer encore une fois des KO.

Donc, voilà. C’est tout pour cette vidéo. Pour pouvoir provoquer le KO, encore une fois le vrai KO, cela veut dire perte de connaissance complète, il faut frapper sur les côtés. Frapper sur les côtés, cela se passe avec n’importe quel membre, cela peut être la paume de main, cela peut être le poing, cela peut être le coude, cela peut être le dessous du poing. Visez les zones de la mâchoire, pas besoin de chercher énormément de force, mais plutôt la surprise et l’explosivité.

C’est tout pour cette vidéo. N’oubliez pas de partager la vidéo pour que vos amis puissent aussi apprendre à se défendre. N’oubliez pas de commenter la vidéo et bien entendu, je vous retrouve très prochainement pour une autre vidéo. Au revoir et à bientôt.

REJOIGNEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !

Si vous êtes nouveau sur ce site, n’oubliez pas de télécharger votre guide offert en cliquant sur le lien suivant : TÉLÉCHARGER VOTRE GUIDE OFFERT. Merci pour votre visite

Nos Dernières vidéos

KMGOLBEY

GRATUIT
VOIR